Shadow-of-Night.jpg

 

 

 

Shadow of Night

par Deborah Harkness

 

 

EditionPenguin Group

Date de parution : juillet 2012

ISBN978-0670025954

Nombre de pages : 584

 

 

 

 

 

Présentation de l'éditeur :

 

It began with A DISCOVERY OF WITCHES.

Historian Diana Bishop, descended from a line of powerful witches, and long-lived vampire Matthew Clairmont have broken the laws dividing creatures. When Diana discovered a significant alchemical manuscript in the Bodleian Library, she sparked a struggle in which she became bound to Matthew. Now the fragile coexistence of witches, daemons, vampires and humans is dangerously threatened.
Seeking safety, Diana and Matthew travel back in time to London, 1590. But they soon realise that the past may not provide a haven. Reclaiming his former identity as poet and spy for Queen Elizabeth, the vampire falls back in with a group of radicals known as the School of Night. Many are unruly daemons, the creative minds of the age, including playwright Christopher Marlowe and mathematician Thomas Harriot.

Together Matthew and Diana scour Tudor London for the elusive manuscript Ashmole 782, and search for the witch who will teach Diana how to control her remarkable powers... 

Fall under the spell of Diana and Matthew once more in this stunning, richly imagined, epic tale.

 

 

Mon avis :

 

Quoi dire ! J'ai passé ma journée à m'exclamer "Han !!! Mon Dieu" alors que je finissais le livre.

Deborah Harkness qui m'avait séduite lors du premier tome de sa trilogie m'a tout simplement envouté. Le tome débute à l'arrivée de Diana et Matthew dans l'Angleterre du XVIe siècle. A travers ce livre, nous découvrons de nouveaux personnages, tous plus hauts en couleurs les uns que les autres, et beaucoup qui ont laissé leur marque dans l'Histoire. Qui n'a jamais rêvé de voir comment ont vécu les grands noms d'une époque révolue ? Les descriptions sont toujours aussi précises et permettent au lecteur de se représenter totalement la scène. Mais l'auteur ne s'arrête pas aux personnages. Les descriptions faites de l'Europe du XVIe siècle sont précises et sont le reflet des connaissances de l'auteur. Oui, il s'agit d'un livre de fiction, empli de créatures, mais c'est aussi un livre qui parle de notre histoire, de façon riche, détaillée. 

Diana et Matthew sont ici pour deux choses : l'apprentissage de la magie pour Diana, et la recherche de l'Ashmole 782. On apprend au côté de Diana les us et les coutumes de cette époque, et plus globalement les différences avec notre monde actuel. Nous découvrons Londres à cette époque et on croirait y être. Mais le périple ne s'arrête pas là et nous voyageons au côté de Diana et Matthew dans divers pays d'Europe. On voit nos deux personnages évoluées au fil des obstacles qui leur barrent la route. Beaucoup de secrets sont révélées (beaucoup de "Oh" pendant la lecture, pas terrible au travail ...), des découvertes sont faites qui ne peuvent laisser indiférrents. De grandes joies, de grandes tristesses animent les personnages dans ce tome. La larme à l'oeil on continue néanmoins. Deborah nous révèle une fois encore son don pour l'écriture, à travers son style, son vocabulaire très riche, l'utilisation de différentes langues (j'adore ses mots/expressions français(es) glissé(e)s au milieu), la complexité de ses personnages, mais aussi par sa capacité à mener une intrigue. A chaque fois que l'on pense savoir comment va se dérouler l'histoire, il y a quelque chose qui vient nous prouver le contraire, et sa gestion du passé/présent ne fait qu'augmenter la tension. Un seul but : tourner les pages le plus vite possible pour arriver à la fin.

Maintenant, je me sens comme Matthew : pleine des secrets révélés dans ces pages, car personne de mon entourage ne l'a encore lu ou fini. Alors je vais m'arrêter là, car j'ai tellement envi de parler de ce qui se passe que je pourrais gacher votre plaisir à le vivre.

En quelques mots : à lire de toute urgence. Le meilleur livre de l'année !

Une seule question : à quand le troisième tome ??

Retour à l'accueil